La seconde guerre mondiale à Châlons
 




Découvrez dans cette partie de nombreux documents trés rares qui vous permettront de découvrir l'état dans lequel se trouvait Châlons en 1940 et de revivre l'arrivée des soldats allemands et la défense de la ville le 12 juin 1940.

Cette partie a été réalisée grâce à l'aide précieuse de deux visiteurs du site qui m'ont prêtés les documents collectés par leurs pères et qu'ils ont précieusement conservés.

Vous trouverez ainsi dans une première partie une importante collection de photographies transmise par M. CHAUSSON et qui montre bien la situation des quartiers détruits après le 12 juin 1940.

Dans une seconde partie, vous découvrirez un grand nombre de récits collectés par M. GEOFFROY qui a participé à la défense de la ville lors de l'arrivée des soldats allemands. Ces récits vous permettront de revivre, comme si vous y étiez, les évènements qui se sont produits durant ces journées sombres de l'histoire de notre cité.

Enfin, vous trouverez dans une troisième partie quelques photographies diverses prises à Châlons durant la seconde guerre mondiale.

En guise d'introduction, voici un petit aperçu des faits marquants qui se sont déroulés à Châlons entre 1940 et 1944.

 


Châlons et l'occupation allemande


La ville de Châlons fut évacuée à partir du 4 juin 1940 et c'est le 12 juin que, vers 9h30, la 2ème division de panzer du 39ème corps d'armée motorisée attaqua Châlons.

Quelques points de résistance avaient été organisés afin de retarder l'avancée allemande et les allemands n'en viendront à bout qu'en fin de journée vers 17h30. A ce moment là, ils occupèrent l'hôtel de ville dans lequel le lieutenant Loyer avait perdu la vie quelques heures plus tôt en tentant de repousser l'offensive. (Une plaque commémorative installée à l'arrière de l'Hôtel de ville, sur la place Godart, rend hommage à ce soldat)
Ce 12 juin 1940, 90 personnes périrent pour la défense de Châlons.

Furieux de cette résistance, les allemands mirent le feu dans la nuit du 12 au 13 juin 1940 à plusieurs quartiers.

La zone qui va de la rue Garinet à la rue Léon Bourgeois en passant par la rue Grande Etape,
le quartier de la place aux chevaux et la rue Jean Jaurès entre les deux ponts.

Toutes les maisons de ces trois quartiers furent entièrement détruites par les flammes.

Les châlonnais évacués qui revenaient à Châlons quelques temps après cette offensive découvrirent les mutilations
infligées à leur ville par ces incendies.

Ils arrivaient de plus dans une ville sous le commandemant allemand et qui allait être occupée
pendant 4 années jusqu'au 28 août 1944.

Les photographies de la ville à cette époque vous donneront une idée de ce qu'ils trouvèrent à leur arrivée.

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement